• À l'arbre que l'on devient

    Michel Bourçon

     

    À l'arbre que l'on devient  

     « Il y a que vivre est fait de flottements, qu'on ne fait pas partie,
    que l'on dépend de, qu'en soi on ne sait voir qu'une nuit polaire. »

    Du même auteur
    (dernières parutions) :

    CE PEU DE SOI
    la tête à l'envers, 2016. 

    DEMEURE DE L'OUBLI
    P.i.sage intérieur, 2016

     

     

      

     

    décembre 2017
    ISBN 979-10-96604-06-7

    7

     

     

     

     

     

     

     


    Tags Tags :